L’échauffement

En descente comme en cross-country ou en enduro l’échauffement est indispensable, puisqu’il va servir à prévenir des risques de blessures mais aussi permettre d’arriver à un état physique et mental optimal.

  • -du point de vu nerveux : la coordination neuromusculaire est activée (augmentation la contraction et de la réactivité)

  • -du point de vu physique : mise en route des grandes fonctions qui vont demander à s’adapter à l’exercice, augmentation de la fréquence cardiaque, respiratoire et du débit sanguin. Ainsi les muscles concernés sont d’avantages approvisionnés en oxygène et substrats énergétiques.

  • -du point de vu mental : l’échauffement correspond à l’entrée dans l’action, permet d’orienter progressivement son attention et sa concentration. C’est aussi le moment de refaire le point sur ses stratégies, ses trajectoires choisies et de faire de l’imagerie en visualisant une situation de réussite (ce qui permet de se mettre en confiance)

Les étapes :

  • 1 Mise en route

  • 2 Montée en température

  • 3 Montée en puissance (augmentation progressive) attention de ne pas rester trop longtemps à des intensités supérieures au seuil car couteuses en énergie et génératrice de déchets.

  • 4 Puissance supra max- récup

  • 5 Elimination d'éventuels déchets. 

 

 

 

Comme son nom l’indique l’échauffement provoque une montée en température, ce qui entraine une sudation importante.

C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un apport hydrique et minéral conséquent et régulier dès le début de l’échauffement. 

PULSE-SESSION
Training, Riding, Session, MTB road trip, Coaching by Ravanel-MTB

© C.Ravanel 2014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now